Home arrow FAQs arrow "Comment une jeune personne sans privilège peut surmonter les obstacles..."
"Comment une jeune personne sans privilège peut surmonter les obstacles..."
«Comment une jeune personne sans privilège peut surmonter les obstacles qui la séparent de ses objectifs»
Par Stéphanie Mbida, jeune camerounaise de 14 ans - 29/07/2011

Braver la critique négative ou se résigner à la pauvreté et/ou à l’insignifiance
Réaliser toutes les tâches importantes de notre vie à la perfection nous permet à long terme de briser toutes les barrières qui existent entre nous et nos objectifs les plus élevés.
Cette formule simple, appliquée rigoureusement pendant une et de préférence même deux décennies, mènera toute jeune personne née dans des conditions difficiles, de la pauvreté extrême à de grandes réalisations et en fin de compte à l’aisance matérielle. La plupart des êtres humains naissent avec d’énormes talents, un immense potentiel qui ne demande qu’à être développé avec beaucoup de travail et de discipline jusqu’à la perfection. Johann Wolfgang Goethe le confirme lorsqu’il observe que si les êtres humains se développaient exactement en rapport aux capacités phénoménales dont ils font preuve lorsqu’ils sont encore très jeunes, le monde serait rempli de génies. Cependant, lorsque nous prenons la décision ferme de développer et d’exprimer toute l’étendue de notre talent en poursuivant un but très ambitieux, nous déclenchons simultanément un mécanisme visant à nous empêcher de nous démarquer de ceux qui nous entourent et à nous forcer à partager les mêmes visées limitées qui sont la norme dans notre milieu. Ce mécanisme fait usage d’un ensemble de méthodes d’intimidations, la critique négative étant généralement la plus utilisée et la plus effective.

Lorsqu’une jeune personne choisit de poursuivre un but très ambitieux à la mesure de son talent, elle consacre désormais le maximum de ses ressources (temps, énergie, argent etc.) à atteindre cet objectif. Quand par la suite, elle refuse à plusieurs reprises de rejoindre ses pairs dans leur oisiveté et autres activités peu productives, ou encore ose persister dans la poursuite d’objectifs que son environnement considère comme étant impossibles à réaliser; ceux qui l’entourent la qualifient de bizarre, arrogante et même dangereuse. Ils se donnent donc pour mission de ramener la jeune personne travailleuse et ambitieuse ‘‘à la raison et sur le droit chemin’’ : Certains l’agressent physiquement ou verbalement: Ils l’insultent, créent et propagent des rumeurs malicieuses et sans fondements sur sa personne, dénigrent ses réalisations, se font un plaisir immense d’exposer ses moindres lacunes au grand jour, de recenser le nombre de fois qu’elle trébuche, et la huent au moindre faux pas. D’autres l’approchent en ‘‘amis’’ et lui conseillent d’être réaliste, de réviser ses ambitions à la baisse parce que des gens de son âge, de son ethnie, de sa classe sociale, de son pays, de sa race…. ne devraient pas essayer d’accomplir ce genre de choses trop grandes qui sont réservées aux ‘‘vraies gens’’.

Un autre groupe aborde cette jeune personne d’un angle pseudo intellectuel. Ils citent des auteurs illustres et/ou des passages de livres religieux pour lui démontrer qu’avoir des visées si hautes va à l’encontre de l’ordre établi et des normes de la décence et fait d’elle quelqu’un d’égocentrique, un agent provocateur et déstabilisateur qui constitue une véritable menace pour la société. Dans certaines ethnies et régions du monde, le surnaturel (vodou, sorcellerie, forces occultes etc..) est même régulièrement utilisé pour intimider une telle jeune personne douée et dynamique. Il lui est constamment répété que les esprits n’approuvent pas du fait qu’elle essaie de réaliser des grands projets et que des malheurs lui tomberont dessus si elle persiste sur sa voie. Les moindres difficultés qu’elle rencontre sur son chemin sont alors utilisées comme preuves pour renforcer cette assertion. Ces attaques sont très effectives et poussent la plupart des jeunes personnes à abandonner leurs projets ambitieux. De plus, ces jeunes apprennent que le fait d’essayer de développer leur talent à la perfection, d’exprimer tout leur potentiel et de poursuivre leur passion ne leur rapporte rien d’autre que représailles et châtiment au sein de leur cercle social. Pire encore, ces attaques paralysent les autres membres de cette même communauté qui entretenaient eux aussi de grands rêves. Ceux-ci renoncent à leurs visées avant même d’avoir posé le premier geste par peur d’être à leur tour sévèrement pénalisés s’ils osent essayer de les matérialiser. Ceci est bien dommage, car s’il était permis à la majorité des jeunes de développer leurs talents à la perfection et par conséquent de s’exprimer comme les génies qu’ils sont par nature, les maux qui minent notre société, particulièrement la pauvreté, disparaîtraient complètement ou du moins diminueraient considérablement en un temps record parce que ces prodiges apporteraient des solutions simples, peu coûteuses, mais pourtant très effectives à nos plus grands problèmes... Lire la suite ICI.
 
Source: journalducameroun.com
 
 
VKII Sponsors
VKII Partners
Become a member
Services for members
Membership form
VKII Bank Account
Einzugermaechtigung Form
Foerdermitglied
Search a Job
Statistics
Members: 42
News: 1620
Web Links: 5
Visitors: 5093640
VKII on Facebook