header3.jpg
Home arrow Interviews arrow En route pour l´assemblée générale VKII - Entretien avec Mme Julie Mireille Mbianke
En route pour l´assemblée générale VKII - Entretien avec Mme Julie Mireille Mbianke
Image Mme Mbianke Julie Mireille est Informaticienne économique. Son premier contact avec la VKII a eu lieu lors du symposium international VKII* 2008 , qui s’est tenu dans la ville d’Hanovre. À l’issu dudit symposium, pendant lequel elle a été positivement marquée par la philosophie de l’association, elle s’est engagée dans l’association et y a apporté son soutien en travaillant dans le groupe communication.

Contexte:
La Journée internationale de la femme est une journée qui célèbre, à l'échelle mondiale, les réalisations économiques, politiques et sociales des femmes d’hier, d’aujourd’hui et de demain.
Il est important de reconnaître les contributions des femmes dans notre société.
C’est la raison pour laquelle la VKII organisera lors de la prochaine assemblée générale, le 9 mars 2013 dans la ville de Francfort, un débat portant sur les femmes au sein de la VKII - intégration, apport.

But:
Rendre hommage à l´apport des femmes dans la création et activités de l´association et encourager la gente féminine à continuer et plus engager au sein de la VKII. Essayer également de comprendre les barrières qui se présentent face à leur épanouissement au sein de l´association.

Entretien:

VKII-COM: Comment avez-vous eu connaissance de  la VKII?

Julie Mireille Mbianke (JMM): J’aimerais d’abord féliciter l’équipe de communication de la VKII qui abat un gros travail et dont je suis le fruit. Mon premier contact avec la VKII s’est créé à travers une newsletter annonçant le symposium d’Hanovre en 2008 auquel j’avais pris part.

VKII-COM: Quelle était/est votre motivation à vous engager à la VKII?

JMM: À l’issue du symposium de 2008, j’ai été d’une part convaincue par la philosophie de la VKII et j’ai senti le besoin d’apporter mon soutien à son édifice. D’autre part, j’aime bien organiser les activités associatives; alors c’était l’occasion pour moi d’appartenir à l’équipe d’organisation d’un évènement comme le VKII-FoSTDIC*.

VKII-COM: Quelle fonction ou poste avez-vous occupé ou occupez-vous au sein de la VKII?

JMM: J’ai travaillé dans l’équipe de communication et marketing où j’étais chargé d’établir le contact avec les étudiants, les universités, les medias et les associations camerounaises en Allemagne.

VKII-COM: Quel a été votre niveau de satisfaction ou d´épanouissement durant votre engagement au sein de l´association?

JMM: Personnellement le poste que j’occupais me satisfaisait pleinement. Je ne me sentais pas bousculé dans mes activités principales (études).J’ai aussi beaucoup apprécié la quête de la qualité, la transparence dans le travail et surtout l’esprit d’entraide qui régnait au sein de la VKII. Tout ceci a contribué à mon épanouissement.

VKII-COM: Que trouvez-vous d’intéressant au sein de la VKII? Quels sont notamment les activités ou les produits que vous trouvez les plus intéressants?

JMM: Je trouve le «Mentoring Program» très intéressant. D’ailleurs je le recommanderais à tout étudiant en fin d’études et/ou début de carrière professionnel. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, le «Mentoring Program» est un programme dans lequel des étudiants, des chercheurs d’emploi ou des employés débutants se font coacher par des personnes expérimentées qui leur apportent des conseils et les aident dans leurs démarches (la rédaction d’un travail de fin d’études, ou la recherche d’emploi, pour ne citer que ces 2 deux exemples).

VKII-COM: Recommanderiez-vous d’autres femmes à s’engager à la VKII?

JMM: Oui, très certainement

VKII-COM: Selon vous, quelles sont les barrières qui se présentent aux femmes pour leur engagement au sein de la VKII ou dans d’autres associations camerounaises de la diaspora allemande?

JMM: La bonne gestion du temps et la famille sont à mon avis les principaux freins à la participation des femmes dans la vie associative.

VKII-COM: Etes-vous toujours membre active de la VKII?

JMM: Non, car je n’arrivais plus à trouver la place pour une activité quelconque, car mes études et ma vie privée me demandaient beaucoup plus de temps. Par contre je reste connectée en m’informant à travers le site web et la page Facebook de la VKII.

VKII-COM: Avez-vous des observations à nous faire parvenir?

JMM: Je trouve la VKII super bien, alors un seul mot «Continuez».

VKII-COM:
Nous vous remercions, Mme Mbianke, pour cet interview, ainsi que pour votre mot d’encouragement.
 

 
VKII Sponsors
VKII Partners
Become a member
Services for members
Membership form
VKII Bank Account
Einzugermaechtigung Form
Foerdermitglied
Search a Job
Statistics
Members: 42
News: 1620
Web Links: 5
Visitors: 5097358
VKII on Facebook