header.jpg
Home arrow Interviews arrow En route pour l´assemblée générale VKII - Entretien avec Mme Tatiana Djaba
En route pour l´assemblée générale VKII - Entretien avec Mme Tatiana Djaba
Image Mme Tatiana Djaba Nya est étudiante dans le domaine des «Technologies de l’information». Malgré son emploi de temps d’étudiante très fourni et son travail comme auxiliaire scientifique dans un institut de son université, elle est engagée à la VKII depuis 2010. Dans son but d’œuvrer pour le Cameroun et la communauté camerounaise d’Allemagne, elle s’est engagée dans le «groupe de compétence IT», groupe dans lequel elle a assuré la fonction de webmestre du site de l’association.

Contexte:
La Journée internationale de la femme est une journée qui célèbre, à l'échelle mondiale, les réalisations économiques, politiques et sociales des femmes d’hier, d’aujourd’hui et de demain.
Il est important de reconnaître les contributions des femmes dans notre société.
C’est la raison pour laquelle la VKII organisera lors de la prochaine assemblée générale, le 9 mars 2013 dans la ville de Francfort, un débat portant sur les femmes au sein de la VKII - intégration, apport.

But:
Rendre hommage à l´apport des femmes dans la création et activités de l´association et encourager la gente féminine à continuer et plus engager au sein de la VKII. Essayer également de comprendre les barrières qui se présentent face à leur épanouissement au sein de l´association. 

Entretien :

VKII-COM: Comment avez-vous eu connaissance de la VKII?

Tatiana Dja Nya (TDN): J’ai connu la VKII par un membre de la VKII. En réalité je suis étudiante dans une université où il y’a beaucoup de personnes engagées à la VKII et j’ai eu droit à des retours et témoignages positifs de ces personnes.

VKII-COM: Quelle était/est votre motivation à vous engager à la VKII?

TDN: Je voulais œuvrer pour le Cameroun et pour la communauté camerounaise en Allemagne. Et parallèlement améliorer mes compétences sociales, mes (soft skills).

VKII-COM: Quelle fonction ou quel poste avez-vous occupé ou occupez-vous au sein de la VKII?

TDN: Webmestre du site web www.vkii.org et aussi de celui du VKII-FoSTDIC 2012*.

VKII-COM: Quel a été votre niveau de satisfaction ou d´épanouissement durant votre engagement au sein de l´association?

TDN: Sur une barre de 0 à 10, je dirais 6.

VKII-COM:
Est-ce que l’expérience acquise à la VKII vous aide dans le monde académique ou professionnel?

TDN: Tout à fait. Le temps passé au sein de la VKII et plus particulièrement le travail effectué au sein du groupe IT ont sur le plan technique amélioré mes connaissances en développement web. En ce qui concerne les compétences sociales, j’ai appris à être encore plus patiente, plus tolérante, à avoir plus de discipline personnelle et plus d’aptitude à la communication dans un groupe de travail. Ces qualités sont nécessaires, je dirais même indispensables, dans le monde académique et professionnel.

VKII-COM:
Assistez-vous régulièrement aux évènements organisés par la VKII?

TDN: Ce n’est malheureusement pas le cas; les raisons pour lesquelles je ne le fais sont: mon emploi de temps assez chargé et le financement des déplacements qui n’est pas toujours évident.

VKII-COM
: Que trouvez-vous d’intéressant au sein de la VKII? Quels sont notamment les activités ou produits que vous trouvez le plus intéressants?

TDN: La possibilité de travailler avec des académiciens camerounais(es) de différents domaines de compétence.

VKII-COM: Un mot sur la représentativité des femmes au sein de la VKII.

TDN: Je ne connais pas toutes les femmes au sein de la VKII, donc je ne pourrais me prononcer sur la représentativité, mais celles avec qui j’ai eu l’honneur de travailler sont à féliciter pour leur engagement et leur ardeur au travail.

VKI-COM: Recommanderiez-vous à d’autres femmes de s’engager à la VKII?

TDN: À toute femme, comme à toute personne, qui souhaiterait participer au développement de notre cher pays, qui souhaiterait aider la communauté estudiantine camerounaise en Allemagne et au Cameroun et ce, en travaillant au sein d’une équipe d’intellectuels camerounais de divers domaines d’activités, et pour multiples autres raisons, je lui recommanderais de s’engager au sein de la VKII.

VKII-COM:
Selon vous quelles sont les barrières qui se présentent aux femmes pour leur engagement au sein de la VKII ou les associations camerounaises de la diaspora allemande?

TDN: Il y a certes des facteurs tels que: une situation financière instable, un emploi de temps assez surchargé,
et bien d’autres encore qui présentent des barrières à un engagement au sein de la VKII. Mais je ne pense pas qu’elles soient particulières aux femmes ou du moins je n’en connais pas qui le soient.

VKII-COM:
Selon vous, qu’est-ce qui pourrait donc motiver les femmes à s’engager à la VKII en particulier et dans les associations en général?

TDN: Comme je l’ai dit plus haut, la motivation première  devrait être la volonté de contribuer au développement du Cameroun. Et ensuite le désir d’améliorer ses connaissances dans un domaine technique précis ou tout simplement le désir d’apprendre. Par exemple:
à prendre des responsabilités,
à planifier, organiser et mener à terme un projet,
à diriger une équipe de travail, le leadership,
etc…
Et enfin la recherche de contacts importants, de potentiels partenaires dans le monde professionnel.

VKII-COM: Êtes-vous toujours membre active de la VKII?

TDN: Oui, je le suis.

VKII-COM: Merci Mme Djaba Nya pour le temps que vous nous avez accordé.


*Forum Scientifique et technologique de la Diaspora Camerounaise

 
VKII Sponsors
VKII Partners
Become a member
Services for members
Membership form
VKII Bank Account
Einzugermaechtigung Form
Foerdermitglied
Search a Job
Statistics
Members: 42
News: 1620
Web Links: 5
Visitors: 5097346
VKII on Facebook